[Terrorisme] - Le FBI: Le Bulldog de la Maison Blanche

Aller en bas

02092014

Message 

[Terrorisme] - Le FBI: Le Bulldog de la Maison Blanche




FBI: Derrière la Grande Peur du XXIe Siècle
Cet article a pour but de dénoncer l'implication du FBI dans les attentats commis aux USAs après le 11 Septembre 2001 et dans la stigmatisation des populations arabes par la presse.


Après la parution de l'article de Le Monde dénonçant la mise en cause du FBI dans une majeure partie des attentats s'étant déroulés aux USA cette dernière décennie, je me suis intéressé à la source de l'information, Human Right Watch. C'est une ONG Américaine dont le principal but est d'exposer les abus des droits de l'homme commis loin du regard du public par les puissances mondiales. Son rapport de 214 pages se veut très précis dans l'exposition des faits et des preuves liées à 27 affaires de terrorisme pouvant être considérées comme représentatives du déroulement de 500 autres s'étant également déroulées sur le territoire américain, sous la tutelle de sa police d'état.

Pourquoi générer des attentats sur son propre territoire alors que l'on va tuer des dizaines de citoyens innocents ?

Après les attentats du 11 Septembre 2001 dont la version officielle semble de plus en plus floue, le FBI a officiellement fait de la "lutte contre le terrorisme" sa priorité. Cela s'est traduit par un nouveau budget prévu à cet effet avoisinant les 2 milliards de dollars. Alors, comment pour lutter contre le terrorisme, le FBI s'est-il retrouvé à créer des attentats sur son propre territoire avec le consentement de son gouvernement ?

Rappelons que les séries d'attentats qu'étudient le rapport se sont déroulés entre 2001 et 2011, sous la présidence de Bush. Durant cette même période s'est déroulée la Guerre d'Irak (2003). Pour le gouvernement américain, l'Irak est avant le 4e détenteur de pétrole au monde. L'enjeu du conflit a donc été de pouvoir avoir la main-mise sur tout le pétrole que détenait l'Irak en installant un régime démocratique servant les intérêts du "Nouveau Monde". Mais encore fallait-il justifier cette intervention et son prétexte officiel: La lutte contre le terrorisme.

Avec son nouveau budget, le FBI a donc été chargé de créer une vague de terrorisme aux USA sur le modèle du 11 Septembre afin d'obtenir l'aval de la population, facteur décisif durant une guerre. Même population qui avait crié son dégoût pour les exactions américaines lors de la Guerre du Vietnam et qui avait entraîné la "retraite" des américains de la zone.

Comment s'y est pris le FBI pour générer ce terrorisme ?

Le Rapport de l'ONG Human Right Watch est très précis lorsqu'il évoque les méthodes utilisées par le FBI pour générer des attentats. Le FBI, en plus d'un nouveau budget de 2 milliards d'euros lié exclusivement au terrorisme, a bénéficié dans l'ombre d'un remarquable assouplissement des limitations procédures d'investigations: le FBI pouvait désormais infiltrer des communautés de toutes natures sans preuves de leur implication dans des crimes et y recruter des informateurs, il disposait également du droit de surveiller les communications de ses citoyens y compris en l'absence de preuves contre le citoyen surveillé et avait carte blanche pour créer arbitrairement des bases de données sur les lectures, les fréquentations et les déplacements d'un individu.

Le FBI a donc procédé par étapes selon la théorie de la radicalisation, pourtant infondée, dictant que les diasporas du Monde Arabe étaient en train de se radicaliser. Ils ont créé des bases de données sur les habitants des grandes villes américaines en fonction de leurs croyances religieuses et de leurs origines ethniques et ont cartographié celles-ci en fonction de la densité de la démographie de la population musulmane y résidant, cartographiant également les mosquées et les lieux de rencontre des musulmans pour chaque ville ciblée.

Après quoi, des agents du FBI s'y rendaient sous couverture et intégraient la communauté en recrutant des informateurs qu'ils payaient. D'après le rapport, en 2008, une demande de budget du FBI a déclaré le paiement de 15 000 informateurs dont le rôle était d'informer le FBI sur les profils des personnes émotionnellement instables dans ces communautés.

D'autres agents du FBI intégraient alors la communauté et prenaient part à ses évènements afin d'y rencontrer les personnes profilées par leurs informateurs. Ces infiltrations prenaient plusieurs mois et jouaient sur la sensibilité des personnes ciblées. Par exemple, Siraj Matin Shawarar, un musulman ayant perdu son père à cause d'un cancer a été rencontré par l'agent sous couverture Osama Eldawoody qui s'est fait passer pour un homme d'idéal atteint d'un cancer en phase terminale, preuves fournies par le FBI. Ce profil d'homme atteint du cancer a été choisi pour permettre à Siraj de voir en Osama un second père et c'est ce qui s'est passé d'après les propos recueillis et retransmis dans le rapport de l'ONG: "Fin juin 2004, Siraj a dit à Eldawoody qu'il était comme un père pour lui. Eldawoody a répondu en disant que Siraj était comme son fils". Difficile de décevoir quelqu'un que l'on voit comme son père quand son vrai père est mort.

Cet homme était chargé de radicaliser Siraj, qui vivait dans une bulle jusqu'alors, en lui montrant des photos de femme musulmanes violées par des américains, d'enfants brûlés vivants et mutilés par l'armée américaine ou des sévices qu'endurent les prisonniers d'Abu Ghraib, en lui disant que l'Islam tolère que l'on "tue les assassins" et que, quitte à mourir de son cancer, il préférait mourir pour sa cause.

Après cette phase d'endoctrinement et de dépendance affective, l'agent du FBI préméditait l'attentat avec sa cible avant de la faire passer à l'acte. D'autres membres du FBI venaient ensuite arrêter la cible et ses complices seuls pendant que l'infiltré du FBI réintégrait tranquillement son service. Créant ainsi l'information-scandale dans les unes américaines et mondiales et persuadant lentement la population de la nécessité d'intervenir en Orient.

Quelles furent les conséquences de cette politique ?

Si les USA ont pu intervenir en Irak et mettre la main sur le pétrole s'y trouvant tout en relançant leurs industries d'armement en réinjectant la production nouvelle dans le conflit, les conséquences à l'échelle internationale furent plus négatives et plus importantes.

Le Monde Arabe a été la cible de la Paranoïa des Populations Occidentales et des partis d'extrême-droite, provoquant ainsi une césure entre eux et nous. Les scores de ces partis ont augmenté si bien qu'ils sont sur le point d'accéder au pouvoir dans certains pays.

Le Complot Juif des années 30 a été réadapté aux Arabes des années 2000 et a amené les populations de nombreux pays occidentaux à se diviser et les a inciter à importer le conflit Israélo-Palestinien dans leurs pays.

Les Stéréotypes Manufacturés par le FBI ont été véhiculés malgré leur caractère factice et hantent les médias européens, créant ainsi la polémique et détournant les regards de l'information.

En clair, nous attendons toujours que la désinformation que l'on nous a donnée pendant près de dix ans soit corrigée par les médias reconnus tel que l'exige la déontologie journalistique.



L'Epouvantail


Si le rapport vous intéresse, nous vous recommandons de lire les pages: 14, 18, 23, 27, 31, 32, 33, 41, 47, 54, 111, 123 et 133.

avatar
L'Epouvantail
Admin

Messages : 4
Date d'inscription : 23/08/2014

http://journal-levagabond.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum